Actes sur les organes génitaux masculins

Liste des principaux actes pratiqués sur les organes génitaux de l'homme
image organes génitaux mâles

Le docteur Bron pratique la plupart des actes sur les organes génitaux masculins, dont voici les plus fréquents :

Cure d’hydrocèle

L’hydrocèle vaginale (appelée ainsi parce que la vaginale est le nom de la membrane située à l’extérieur et autour du testicule) est une accumulation de liquide dans l’espace qui entoure le testicule. La cure d’hydrocèle consiste à évacuer le liquide en question et à plisser ou enlever la membrane vaginale qui est responsable de la fabrication du liquide. L’intervention nécessite une incision au niveau de la bourse et une hospitalisation d’une à deux journées.

 

Ablation de kyste de l’épididyme ou du cordon spermatique

Des kystes peuvent se former au niveau de l’épididyme ou du cordon spermatique. Ces kystes sont dans la quasi-totalité des cas bénins, mais ils peuvent devenir volumineux, gênants ou douloureux et justifier ainsi leur ablation chirurgicale. 

Pour plus de détails, veuillez consulter les fiches d’information AFU suivantes :

 

Vasectomie contraceptive

La vasectomie est un moyen de contraception masculine qui consiste à effectuer la section des canaux déférents.
La vasectomie est une intervention réalisée en ambulatoire (entrée et sortie le même jour), sous anesthésie locale, rachidienne ou générale. Bien que très efficace, la stérilité n’est obtenue qu’après 20 ou 30 éjaculations en moyenne, ou un délai de 2 à 3 mois après l’intervention. Par conséquent, après vasectomie il est nécessaire de poursuivre une autre méthode contraceptive et ce jusqu’à 3 mois après l’intervention. De plus, par sécurité, il est demandé de réaliser un spermogramme à l’issue de ce délai, afin de s’assurer de l’absence totale de spermatozoïdes (cellules reproductrices masculines) dans le sperme.

Enfin, la vasectomie entraîne une stérilité définitive chez l’homme mais ne modifie pas la libido, les érections ni l’éjaculation.

Compte-tenu de la stérilité définitive que provoque la vasectomie, le législateur a prévu en France un délai de réflexion légal et obligatoire de 4 mois. Cependant, il n’y a pas d’âge minimum ou maximum recommandé.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la vasectomie contraceptive.

 

Cure de varicocèle

Le varicocèle est une dilatation des veines du testicule (veines spermatiques). Le varicocèle lorsqu’il est gros et gênant peut justifier un traitement, de même que s’il est associé à une infertilité masculine.

Le traitement proposé peut être une embolisation (bouchage des veines par l’intermédiaire d’un cathéter) ou une intervention chirurgicale.

 

Posthectomie ou circoncision

La posthectomie ou circoncision est l’intervention chirurgicale consistant à enlever le prépuce (peau qui recouvre le gland du pénis).

La circoncision peut être effectuée pour des motifs différents :

  • des raisons médicales : phimosis (prépuce trop serré), maladie de la peau du prépuce telle que le lichen scléro-atrophique du prépuce. La circoncision pour motif médical est prise en charge par l’assurance-maladie.
  • des raisons de convenance personnelle (esthétique, religieuse ou autre). Dans ce cas, elle n’est pas prise en charge par l’assurance-maladie. Les frais sont donc intégralement à la charge du patient.
Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la posthectomie de l’adulte et celle sur la posthectomie de l’enfant.

 

Orchidectomie pour tumeur du testicule

En cas de tumeur cancéreuse du testicule, une ablation chirurgicale du testicule et du cordon spermatique est indiquée. Cette intervention s’appelle une orchidectomie élargie au cordon spermatique. Elle s’effectue par une incision de l’aine, qui permet d’extraire l’ensemble du testicule et le cordon que l’on sectionne le plus haut possible au niveau de son entrée dans l’abdomen.

 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Page mise à jour le 12 janvier 2017

Pin It on Pinterest

Share This