Actes sur les reins et voies urinaires supérieures

Actes sur les reins et les voies urinaires supérieures

Le docteur Bron pratique tous les actes sur les reins et les voies urinaires supérieures décrits ci-dessous :

Traitement des calculs urinaires

Lithotritie extra-corporelle

Photo Lithotritie extra-corporelleLa lithotritie extra-corporelle est la destruction des calculs rénaux ou urétéraux par des ondes de chocs. Celles-ci sont appliqués sur la peau du patient à l’aide d’un appareil  (lithotripteur) muni d’un système de repérage par radioscopie et/ou échographie. Les fragments de calculs sont ensuite éliminés dans les urines. Cette technique concerne plus de 80% des calculs rénaux ou urétéraux. Elle peut se faire avec ou sans anesthésie, mais pratiquement toujours en ambulatoire ou au cours d’une hospitalisation de très courte durée.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la lithotritie extracorporelle.

 

Urétéroscopie pour calcul

L’urétéroscopie est une technique endoscopique où l’on introduit un endoscope fin, rigide ou souple, par les voies urinaires en remontant jusque dans l’uretère ou le rein.
Il est alors possible de fragmenter un calcul situé à ce niveau. Cette fragmentation peut s’effectuer à l’aide d’un système pneumatique ou d’un laser. L’urétéroscopie peut se faire en hospitalisation de courte durée (ambulatoire ou 48h). Elle comporte parfois la mise en place d’une endo-prothèse dite « sonde double J » (voir ci-dessous).

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur l’urétéroscopie.

 

Néphrolithotomie percutanée

Cette intervention consiste en l’ablation d’un ou plusieurs calculs du rein par une petite incision d’environ 2 cm pratiquée sur le flanc. Un petit tunnel est créé jusqu’au rein afin d’y introduire un instrument endoscopique muni d’une caméra. Cette intervention nécessite une hospitalisation de quelques jours.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la néphrolithotomie percutanée.

 

Pose et ablation de sonde double J

Une sonde double J (encore appelée sonde JJ ou endo-prothèse JJ ou sonde double crosse) est une sonde interne (un fin tuyau d’un diamètre de quelques millimètres et d’une longueur de 25 à 30 cm) placée entre un rein et la vessie, dans le but de drainer la voie excrétrice urinaire. Selon les cas, la sonde JJ peut rester en place de quelques jours à quelques semaines. La pose de sonde double J peut se faire soit isolément, soit en complément d’une autre intervention chirurgicale.  L’anesthésie pour une pose de sonde JJ est habituellement générale, parfois loco-régionale (rachi-anesthésie, péridurale) et le geste peut se faire en hospitalisation de très courte durée (ambulatoire). Pour l’ablation d’une sonde JJ, le geste  se fait sous anesthésie locale de l’urètre, en service de soins externes.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la sonde double J.

 

Traitement des tumeurs des reins et des voies excrétrices supérieures

Néphrectomie partielle

La néphrectomie partielle est l’ablation d’une partie de rein. Elle est en général pratiquée pour enlever une tumeur rénale de petite taille et permet ainsi de conserver la partie saine du rein concerné. Des études récentes ont montré que les résultats étaient équivalents à la néphrectomie totale, surtout lorsque la tumeur ne dépasse pas 4 cm. Comme pour la néphrectomie élargie, la néphrectomie partielle peut s’effectuer par chirurgie classique ou par laparoscopie (cœlioscopie). Cependant, la néphrectomie partielle comporte des risques spécifiques, liés à la technique qui comporte une section puis une suture du tissu rénal.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la néphrectomie partielle et celle sur les interventions par cœlioscopie.

 

Néphrectomie totale élargie

La néphrectomie totale élargie est l’ablation totale du rein et de la loge rénale, c’est-à-dire principalement des tissus graisseux qui entourent le rein. Dans certains cas, l’intervention enlève également la glande surrénale, située au sommet du rein. La néphrectomie élargie est le traitement de référence des tumeurs du rein de taille supérieure à 6 cm. L’intervention peut s’effectuer soit en chirurgie conventionnelle avec une incision du flanc ou sous les côtes, soit en cœlio-chirurgie (laparoscopie). Dans ce cas, plusieurs petits trous sont effectués dans la paroi de l’abdomen, de manière à pouvoir y introduire une caméra et des instruments. Le rein une fois complètement libéré de ses attaches internes est extrait par une incision pratiquée en agrandissant un des trous effectués précédemment. Le Dr. Bron effectue la quasi-totalité des néphrectomies élargies par laparoscopie (cœlioscopie).

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la néphrectomie élargie et celle sur les interventions par cœlioscopie.

 

Néphro-urétérectomie totale

La néphro-urétérectomie totale est l’ablation complète du rein et de la voie excrétrice urinaire (uretère) du même côté (jusqu’à l’abouchement de l’uretère dans la vessie. Cette intervention nécessite en général deux voies d’abord, l’une pour la partie haute comportant le rein, l’autre pour la partie basse, concernant la terminaison de l’uretère et son abouchement dans la vessie. Dans certains cas, l’essentiel de l’intervention peut être réalisé par coeliochirurgie, ce qui peut éviter deux grandes incisions chirurgicales.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la néphro-urétérectomie totale.

 

Autres actes pratiqués :

Traitement des anomalies de la jonction pyélo-urétérale

En cas de rétrécissement (congénital ou acquis) de la jonction pyélo-urétérale, une intervention de type pyéloplastie ou résection-anastomose de la jonction pyélo-urétérale est proposée. Le Dr Bron réalise habituellement cette intervention sous cœlioscopie.

Pour plus de détails, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur la pyéloplastie et celle sur les interventions par cœlioscopie.

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Page mise à jour le 2 mai 2016

Pin It on Pinterest

Share This