Le bilan urodynamique

bilan urodynamiqueDéfinition du bilan urodynamique

Le bilan urodynamique est un examen fréquemment demandé en cas de troubles urinaires, en particulier en cas d’incontinence urinaire.

Le bilan urodynamique est la réalisation de plusieurs types d’examens qui ont pour but de mesurer le volume uriné, la pression dans la vessie, le débit urinaire ainsi que d’autres paramètres en rapport avec la façon d’uriner.

Ces informations permettent de mieux comprendre les mécanismes des symptômes urinaires afin d’aider à orienter les choix de traitement ou de mesurer l’évolution des paramètres au cours du temps.

Cependant, tous les cas d’incontinence urinaire ne nécessitent pas d’emblée la réalisation d’un bilan urodynamique.

Déroulement de l’examen

Une analyse d’urines (E.C.B.U.) doit être faite quelques jours avant le bilan urodynamique afin de vérifier l’absence d’infection urinaire.

Un examen urodynamique standard comporte généralement les temps suivants :

  • Débitmétrie : il est demandé d’uriner dans un récipient (en général placé au-dessus d’un siège type WC). L’appareil enregistre le débit urinaire, le volume de la durée de la miction.
  • Cystomanométrie : une petite sonde de quelques millimètres de diamètres est introduite dans la vessie par l’urètre. Cette sonde permet de remplir la vessie goutte à goutte et permet d’enregistrer la pression au fur et à mesure du remplissage.
  • Profilométrie urétrale : la sonde est retirée progressivement de la vessie vers l’extérieur ce qui permet d’enregistrer des informations et de calculer la pression dans les différentes zone de l’urètre, en particulier au niveau de son sphincter.

Une seconde débitmétrie est en général réalisée à la fin des temps précédents.

L’ensemble du bilan urodynamique dure environ 30 à 45 minutes.

Les suites du bilan urodynamique

L’examen, bien que nécessitant l’introduction d’une fine sonde dans le canal de l’urètre,  n’est habituellement pas douloureux. Il est parfois décrit comme désagréable. Parfois, des sensations de brûlures en urinant sont décrites dans les heures qui suivent l’examen. Rarement, une infection urinaire peut se déclarer. Elle nécessite alors en général un traitement antibiotique adapté.

Pour plus de détails concernant le bilan urodynamique, veuillez consulter la fiche d’information AFU sur l’examen urodynamique.

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Page mise à jour le 1 mai 2016

Pin It on Pinterest

Partager