Vasectomie à Orléans

Vasectomie en Région Centre (Loiret, Loir-et-Cher, Cher, Indre-et-Loire)

Vasectomie : de quoi s’agit-il ?

La vasectomie est un moyen de contraception masculine définitif qui consiste à effectuer la section des canaux déférents. Les canaux déférents sont des canaux d’un diamètre d’environ 3 à 4 millimètres, qui remontent depuis les testicules jusque dans l’abdomen pour transporter les spermatozoïdes (cellules reproductrices mâles). Après une vasectomie, l’homme est stérile. Il ne peut plus avoir d’enfants. En revanche, sa virilité et sa sexualité ne sont pas modifiées.

La vasectomie est-elle répandue ?

Très pratiquée dans les pays anglo-saxons tels que les U.S.A et le Canada, la vasectomie est moins répandue en Europe et en particulier en France. Cependant, la vasectomie se développe très fortement en France depuis quelques années. Cet essor a au moins deux explications :

  1. La prise de conscience d’un nombre croissant d’hommes qu’ils peuvent s’impliquer directement dans la contraception du couple en choisissant la vasectomie ;
  2. La diffusion de plus en plus large d’informations sur la vasectomie dans les médias et sur internet, permettant à beaucoup d’hommes et de couples d’accéder à cette méthode.

A titre d’exemple, voici un schéma représentant la progression mensuelle des recherches du terme « vasectomie » sur le moteur de recherche Google, en France, entre 2004 et octobre 2022 :

Source : Google Trends.

Comment fonctionne la vasectomie ?

Schéma vasectomie

Schéma de la vasectomie contraceptive (cliquez sur l’image pour agrandir)

Lors de la vasectomie, le chirurgien coupe (ou plus fréquemment enlève un petit morceau) de canal déférent, de chaque côté. Par conséquent cette interruption du transport des spermatozoïdes rend le sperme incapable de féconder l’ovule. Ainsi, il n’y a plus de possibilité de fécondation et donc de grossesse. Cependant, il y a toujours production de sperme (car les spermatozoïdes ne représentent au maximum que 5% du volume d’une éjaculation). Ainsi l’éjaculation se déroule comme avant l’intervention et avec les mêmes sensations.

Quelles sont les étapes nécessaires avant l’intervention de vasectomie ?

La vasectomie est un acte médical qui entraîne une stérilité définitive. Par conséquent il est indispensable que les hommes qui envisagent une vasectomie soient parfaitement informés et qu’ils aient suffisamment réfléchi aux conséquences de cette intervention.

Bien qu’étant légale en France depuis la loi du 4 juillet 2001, la vasectomie est soumise à un cadre médico-légal, qui comporte :

  • Une consultation au cours de laquelle l’urologue délivre une information claire et détaillée sur la vasectomie et ses conséquences, avec remise d’un document d’information écrit ;
  • La possibilité pour un médecin de refuser de réaliser une vasectomie. Mais dans ce cas, il doit en informer le patient dès la première consultation ;
  • Le respect d’un délai de réflexion légal de 4 mois avant de pratiquer une vasectomie. Cependant, le patient peut à tout moment revenir sur sa décision et ce, jusqu’au dernier moment avant l’intervention ;
  • La signature d’un document dans lequel le patient confirme ss décision de stérilisation par vasectomie ;
  • Le seul critère légal concernant l’âge est que le patient doit être majeur. Il n’y a pas de critère concernant l’existence ou non d’une paternité antérieure. Le médecin qui pratique la vasectomie reste cependant seul juge de la faisabilité de l’intervention au regard des facultés de compréhension du patient majeur.

De plus les recommandations professionnelles comprennent les dispositions suivantes :

  • L’information du patient sur la possibilité (non obligatoire) d’effectuer une cryo-conservation du sperme avant l’intervention. Cette technique permet de conserver des spermatozoïdes congelés en vue d’une éventuelle fécondation in vitro. Néanmoins la cryo-conservation est payante et ne fonctionne pas dans tous les cas ;
  • Une explication sur le fait qu’il existe un délai de 3 mois après la vasectomie durant lequel la stérilité n’est pas définitivement acquise. Par conséquent, il est indispensable d’utiliser un autre moyen de contraception durant cette période ;
  • La prescription d’un spermogramme (analyse de sperme) à l’issue de cette période de 3 mois après la vasectomie, de façon à avoir la certitude qu’il n’y a plus aucun spermatozoïde dans le sperme. La contraception devra donc être maintenue jusqu’à l’obtention du résultat du spermogramme (et au-delà, si ce dernier n’est pas satisfaisant).

Avec le Dr Bron, il est possible d’effectuer la première consultation pour vasectomie sous la forme d’une télé-consultation. L’intérêt principal de procéder ainsi est que les délais de rendez-vous pour une télé-consultation sont nettement plus courts que pour une consultation en présentiel. Ainsi, le délai de réflexion légal peut commencer plus tôt, dès la téléconsultation. Dans tous les cas, une seconde consultation devra avoir lieu, quelques jours avant l’intervention. Si la première consultation a eu lieu en visio, la seconde consultation devra se faire en présentiel, au cabinet du Dr Bron.

 

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention de vasectomie est une intervention chirurgicale, habituellement réalisée en ambulatoire (entrée et sortie le même jour).

Le geste chirurgical en lui-même dure une quinzaine de minutes.

Quel type d’anesthésie ?

L’anesthésie peut être de différents types :

  • Anesthésie locale : le chirurgien infiltre la peau et les tissus sous-cutanés en regard de l’incision ;
  • Anesthésie rachidienne : l’anesthésiste injecte un produit anesthésiant entre deux vertèbres ce qui va entraîner une perte totale de sensibilité du bas du corps, un peu comme une péridurale ;
  • Anesthésie générale : le patient est complètement endormi.

Pour l’anesthésie rachidienne et l’anesthésie générale, une consultation d’anesthésie est obligatoire et doit être pratiquée quelques jours avant l’intervention.

A noter : le Dr BRON ne fait les vasectomies que sous anesthésie générale ou rachidienne.

La technique chirurgicale

La vasectomie nécessite une ou deux petites incisions (de quelques millimètres chacune) à la racine des bourses, une à droite et l’autre à gauche.
Depuis quelques années, s’est développée en France la technique de la vasectomie « sans bistouri » ou « sans scalpel ». Cette appellation consiste à remplacer la petite lame de bistouri utilisée pour inciser la peau par une petite pince très pointue. A l’aide de la pointe de cette petite pince, la peau est perforée puis écartée. Le chirurgien va ensuite attraper avec une petite pince le canal déférent qu’il aura préalablement approché sous la peau avec sa main.

Lorsque cela est possible (surtout en fonction de l’habitude du chirurgien et de l’anatomie du patient), les deux canaux déférents peuvent être sectionnés par une seule et même petite ouverture qui est en général fait sur la ligne médiane au milieu des bourses. Le résultat final de cette technique « sans bistouri » est identique sur le plan esthétique mais il semble, sur des données récentes, qu’elle entraîne un peu moins de risque d’hématome post-opératoire (source : Medscape).

Les suites opératoires

Durant les premiers jours après l’intervention, des douleurs modérées peuvent être présentes au niveau de la cicatrice. Parfois, une ecchymose apparaît à ce niveau et disparaît en général en quelques jours. Après l’intervention, les efforts physiques importants et les rapports sexuels sont déconseillés durant 4 à 5 jours. Cependant l’arrêt de travail est très court, car il est possible de reprendre son activité professionnelle dès le lendemain de l’intervention, pour autant que cette activité ne comporte pas d’efforts physiques importants.

La vasectomie est-elle efficace ?

La vasectomie est efficace à 99,9 %. Cependant, la stérilité apportée par la vasectomie n’est obtenue qu’après 20 ou 30 éjaculations ou un délai de 2 à 3 mois après l’intervention. Par conséquent, après une vasectomie il faut utiliser une autre méthode contraceptive et ce jusqu’à 3 mois après l’intervention. De plus, par sécurité, il faut réaliser un spermogramme (analyse d’un échantillon de sperme) à l’issue de ces trois mois. Cet examen permet de s’assurer de l’absence de spermatozoïdes dans le sperme. Ainsi, il sera nécessaire de prolonger la contraception jusqu’à l’obtention du résultat du spermogramme.

Quelles sont les conséquences de la vasectomie ?

La stérilité mais pas l’impuissance

La principale conséquence de la vasectomie est la stérilité définitive chez l’homme.

Cependant la vasectomie ne modifie pas la libido, les érections ni les éjaculations. Ainsi, le plaisir lors des rapports sexuels est inchangé.

Dans une étude récente effectuée en ligne sur environ 200 hommes ayant eu une vasectomie, 98% estiment être satisfaits. De plus si 88% indiquent que la qualité de leur vie sexuelle est inchangée, 11% d’entre eux estiment que leur vie sexuelle s’est améliorée et que leur libido est meilleure depuis la vasectomie (source : Medscape). Ceci est peut-être expliqué par le fait que ces hommes n’ont plus la crainte, génératrice de stress, de risquer une grossesse non désirée lors des rapports sexuels.

Le risque de grossesse après vasectomie ?

Une fois passée la période après vasectomie où la stérilité n’est pas encore obtenue, le risque de grossesse tardive après vasectomie est de moins de 0,1%. Ce risque peut être lié à une recanalisation spontanée des canaux déférents. Les techniques chirurgicales actuellement recommandées (que pratique le Dr Bron) rendent ce risque extrêmement faible.

Peut-on revenir en arrière ?

Après une vasectomie, la stérilité est définitive. Cependant, il est techniquement possible de remettre en circuit les canaux déférents lors d’une nouvelle intervention chirurgicale appelée vasovasostomie. Cette intervention est délicate et ses taux de réussite sont inconstants (50% d’échecs en moyenne). Ainsi, il est conseillé de ne pas considérer cette solution comme une vraie possibilité de retour en arrière, car ses résultats sont aléatoires. Si l’homme candidat à une vasectomie n’est pas absolument certain de ne plus vouloir d’enfant, la vasectomie n’est pas pour lui. il lui faut choisir une autre méthode de contraception.

Le Dr Bron ne pratique pas de vasovasostomie.

Comme indiqué plus haut, l’alternative au retour en arrière chirurgical peut être le recours à la conservation de sperme AVANT la vasectomie. Cette technique permet d’envisager la réalisation d’une fécondation in vitro.

Quelles sont les complications de la vasectomie ?

Comme tout geste chirurgical, la vasectomie peut entraîner des complications, qui sont habituellement bénignes. Les plus courantes sont l’infection du site opératoire, l’ecchymose étendue voire l’hématome des bourses et une gêne au niveau des bourses, pouvant persister quelques semaines (< 5% des cas).

Contrairement à ce qui a pu être suggéré à une époque, la vasectomie n’entraîne pas d’augmentation de risque cardio-vasculaire ni du risque de développer un cancer, en particulier de la prostate.

Toute intervention chirurgicale comporte des risques. Ces risques sont discutés lors de la consultation avec le docteur Bron. Un document d’information complet est remis pour toute intervention.

Quel est le coût d’une vasectomie ?

L’acte chirurgical de vasectomie est pris en charge par l’assurance maladie en France. Que l’acte soit réalisé en hôpital public ou en clinique, il y a un forfait journalier de 20 euros (depuis le 1er janvier 2018). Ce forfait reste à la charge de l’assuré mais il peut être éventuellement pris en charge par une assurance complémentaire santé, en fonction du contrat souscrit auprès d’elle.

Lorsque le chirurgien ou l’anesthésiste (le cas échéant) est autorisé à pratiquer des suppléments d’honoraires, ces derniers restent à la charge de l’assuré. Là aussi, le cas échéant, la complémentaire santé pourra prendre en charge ces suppléments d’honoraires, si le contrat le prévoit. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé.

Pour d’autres informations, vous pouvez également consulter la fiche d’information AFU sur la vasectomie.

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Page mise à jour le 8 décembre 2022

Pin It on Pinterest

Partager