104ème Congrès Français d'Urologie

104ème Congrès Français d’Urologie

Le docteur Bron est co-auteur d’une communication présentée au 104ème Congrès Français d’Urologie (nov. 2010),  dont le titre est le suivant :

« Qualité de vie et de sexualité après mise en place d’une bandelette sous-urétrale Surgimesh® sling pour incontinence urinaire d’effort féminine. »

Résumé de la communication :

Objectifs.— Évaluer l’évolution de la qualité de vie et de la sexualité après la mise en place d’une bandelette sous-urétrale Surgimesh® Sling pour incontinence urinaire d’effort (IUE)
féminine.

Méthodes.— Registre de suivi longitudinal prospectif, multicentrique, d’une durée totale de 12mois. Cent soixante-huit patientes âgées de 53,5±12,5 mois ayant un IMC moyen de 26,26 kg/m2, présentant une IUE pure (82 %) ou mixte à effort prédominant (18 %), ont subi l’implantation d’une bandelette Surgimesh® Sling par voietransobturatrice après échec de rééducation périnéale. La qualité de vie a été appréciée par la question 5 du questionnaire ICIQ. La sexualité a été évaluée par la pratique ou non de rapports sexuels, la recherche de douleurs ou de fuites lors des rapports sexuels et par une échelle analogique allant de 0 à 10. Ces données ont été enregistrées en préopératoire, à 3mois et à 12mois. Parallèlement, les résultats en terme de continence ont été notés, la guérison se définissant par l’absence totale de fuites, l’amélioration par la réduction des fuites, l’échec comme l’absence de modification ou l’aggravation des fuites.

Résultat.— La qualité de vie a été significativement très améliorée sur l’échelle de l’ICIQ avec un passage du score moyen de 2,79±1,75 en préopératoire, à 8,57±1,76 à 3mois et à 8,48±1,7 à 12mois (p < 0,05). Le pourcentage de patientes ayant des rapports sexuels ne présente pas de variation significative au cours de l’étude (76,87 % versus 79,37 versus 78,33 %). Curieusement, le nombre de patientes déclarant des douleurs lors des rapports sexuels diminue significativement (15 % versus 3 % versus 2,1 %). Si 17,7 % des femmes déclaraient des fuites urinaires lors des rapports sexuels en préopératoire, aucune femme ne présente ce symptôme après l’intervention. Enfin, le score de qualité de sexualité s’améliore significativement en postopératoire (7,84 versus 8,89 versus 9,20, P = 0,001). Parallèlement, en terme de continence à 12mois, 75,6 % des femmes déclarent être guéries et 23,53 % être améliorées.

Conclusion.— La correction de l’incontinence urinaire d’effort par la bandelette Surgimesh® Sling entraîne une amélioration très significative de la qualité de vie et de la sexualité.

Référence : J.-F. Hermieu, J. Bron, W.Momper, P. Dessard, X. Roumier, C.-O. Devins, W.Wiecek, S.Gerard, Progrès en urologie (2010) 20, 772

Pin It on Pinterest

Partager